Logo mon jardin
Mon jardin.org

 

Accueil

Evènement Nature

Historique du jardin

Trésors botaniques des jardins anciens

Fleurs, arbustes fleuris

Herbes aromatiques

Fruits, arbres fruitiers

Légumes du potager

Faune, animaux

Pestes et calamités du jardin

Curiosités

Travaux, entretien du jardin

Interview bien-être et jardinage

Echange de liens

Annuaire Associations

Recherche Google

Guides du jardinage

Plantes médicinales

Anciens éditos

Contact

 

Bienvenue sur le site de Mon Jardin et de ses changements au fil des saisons.

Quoi de neuf au jardin?

Une beauté à l'état pur : L'iris bicolore jaune et blanc OUTREACH de chez Cayeux . Il a été planté dans mon jardin en juillet 1997 (il a donc 20 ans!). Mais l'endroit ne lui convenait pas. Je l'ai déplacé le 21 décembre 2015, et voilà le résultat :

Iris OUTREACH bicolore jaune et blanc de chez Cayeux

Iris bicolore jaune et blanc OUTREACH de chez Cayeux

Je me lance dans la permaculture (définition Wikipédia). J'ai lu pas mal d'articles et vu quelques vidéos qui traitent du sujet et donnent des conseils pour cultiver fruits, légumes de cette façon, différente de la culture traditionnelle et plus écologique.

J'ai commencé par creuser une tranchée de 2 mètres de long, 40 cm de profondeur et 60 cm de large (la place manque dans mon petit jardin).

Fosse tranchée trou creusé pour permaculture

Puis j'ai disposé au fond des vieilles branches de bois pourri et du compost (issu de mon composteur) :

Fosse tranchée permaculture, débris végétaux et paille

Je ne suis pas sûre d'avoir respecté toute la procédure, n'ayant pas de carton à y incorporer ni suffisamment de débris végétaux et de compost. Une marchande de fleurs a eu la gentillesse de me donner un ballot de paille qui lui avait servi à décorer sa vitrine de Pâques.

Ma butte une fois terminée, j'ai planté aujourd'hui (16 mai) 4 pieds de tomates à son sommet

Butte permaculture pieds de tomates

Vue d'ensemble :

Butte permaculture avec jeunes plants de tomates mai 2017

Ce qui m'intéresse, c'est la permanence de cette culture, le fait qu'on laisse la nature faire un peu ce qu'ellle veut avec les "déchets" qu'on lui offre sans être obligé de bêcher la terre, de la retourner et de lui imposer une manière de faire qui l'appauvrit.

© Mon jardin - Mai 2017

in
Mon jardin.org - © Tous droits réservés sur les textes et les photos